Compétition TOUT-TERRAIN en France
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Compétition TOUT-TERRAIN en France

Discussions sur les différentes épreuves Françaises de rallyes Tout-Terrain
 
AccueilAccueil  Rallyes TTRallyes TT  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Multiprise Electraline 8 prises avec interrupteur et câble de 1,5 m
9.59 € 11.99 €
Voir le deal

 

 présentation d'un équipage

Aller en bas 
AuteurMessage
flash tt
Modérateur
flash tt

Nombre de messages : 1991
Age : 49
Date d'inscription : 10/06/2005

présentation d'un équipage Empty
MessageSujet: présentation d'un équipage   présentation d'un équipage Icon_minitimeMer 31 Aoû 2005, 21:14

d'après le quotidien Sud-Ouest, je vous fais profiter de cet excellent article sur des passionnés:

De retour dans le baquet

:E.-H. Boyer



Lorsqu'une passion est à ce point dévorante, rien ne pourra vous empêcher de l'assouvir. Pas même votre propre volonté. C'est exactement ce qui est arrivé à Adrien et Monique Quéheillalt, frigoristes d'Ordiarp. Eux, c'est la passion des voitures et des rallyes qui les animent depuis de longues années. En 1976 il avait alors 18 ans , Adrien assistait aux courses de Lambarre organisées par Jeannot Latchère. Comme de nombreux jeunes de son âge, c'est là qu'il a eu la révélation de sa passion pour l'automobile (toutes disciplines confondues) : un jour, il piloterait lui aussi un buggy ! Après obtention de son CAP, Adrien, a travaillé seize années aux établissements Etchandy en tant que mécanicien entretien. Un travail plus que polyvalent, puisque outre le parc de machines de production, il réparait aussi les téléphones, la voiture, le bateau, ainsi que l'hélicoptère du PDG ! C'est en 1980 qu'il a pu construire son tout premier engin, avec l'assistance de Marcel Urrutia un autre célèbre pilote qui est aussi l'un de ses concurrents pour cette 49e édition du Rallye des cimes. Sa première course, il l'a courue en 1981 avec sa voiture d'inspiration Punch, montée sur une base coccinelle et équipée d'un moteur Renault 16 TS, et s'est classé à la place honorable de 39e sur 65. Pas si mal pour une première fois !


Le but, c'est d'arriver ! Pour Adrien, peu importe l'ordre. Le but, c'était et c'est encore aujourd'hui l'arrivée ! Monique, alors gérante du bar l'Eskualduna à Mauléon, a commencé en 1984 par les Six heures d'endurance de Lambarre. Cette épreuve permet aux deux pilotes de l'équipe qui la court de se passer le relais toutes les heures. Et c'est à cette occasion que Monique a été sacrée championne d'Aquitaine. Le duo Quéheillalt avait même terminé 8e sur 30 ! Le couple a participé ainsi à une quinzaine de courses jusqu'en 1989. En 1986, Adrien a eu un accident de la route alors qu'il était en partance pour une nouvelle entreprise. Cet événement inopportun a tout remis en question, et l'a empêché de courir pendant deux années. C'est pendant sa période de convalescence qu'il a décidé de monter sa propre entreprise, avec le savoir-faire acquis pendant toutes ces années. En 1989, donc, Monique et Adrien participaient pour la première et la dernière fois au Rallye des cimes, terminant la montée de la Madeleine 39e sur 101 sur trois roues, au grand dam des commissaires de course et du public ! « Il nous a fallu arrêter car la réglementation automobile avait changé : on nous imposait la combinaison ignifugée, le réservoir souple, ainsi que l'extincteur automatique. C'était pour nous à l'époque un investissement trop important à la fois » », explique le pilote.


En cadeau. Deuxième raison, c'est que les Quéheillalt, qui venaient de créer leur entreprise, ont préféré privilégier la raison et leur emploi à leur passion. La décision a été dure à prendre, mais le couple s'est même astreint à ne pas assister aux courses en tant que spectateur, afin de ne rien regretter. Mais la flamme ne s'est jamais éteinte, et quinze ans plus tard, ils on fait leur « come-back », avec un nouveau bolide et une pêche d'enfer ! « C'est à notre fils aîné, Clément, que l'on doit ce retour. En visionnant des cassettes de l'époque, il a découvert le rallye, et nous a redonné envie d'assister aux courses. Il avait l'espoir que nous reprendrions la voiture qui dormait au garage ». Aujourd'hui, c'est chose faite, mais avec leur nouvelle machine (une Fouquet troisième génération mue par un moteur PRV 6 cylindres en V, appartenant autrefois à Guy Housset) qu'ils se sont offert pour leurs vingt ans de mariage, et qui a passé avec succès le baptême du feu les 5, 6 et 7 août à Orthez. Adrien et Monique ont terminé 32e sur 96. Un résultat au delà des espérances pour une reprise, puisque le couple tablait plutôt sur les 40/45e position. Aujourd'hui, à une semaine du coup d'envoi de la 49e édition du Rallye des cimes, les Quéheillalt sont prêts. Leur voiture a été révisée, repeinte à leurs couleurs, et testée dans plusieurs configurations de climat et de terrain. Garicoix et Poincelet devront les compter parmi leurs adversaires les plus sérieux !

présentation d'un équipage Queheillalt9lh

A plus, j'espére que ça vous a plu
Revenir en haut Aller en bas
http://flashtoutterrain.free.fr/
 
présentation d'un équipage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre petit nid avant/après - Présentation des travaux
» présentation de Canard
» Présentation et RECHERCHE de maître d' APPRENTISSAGE
» nouvelle présentation recherche google
» Les Dactylorhiza. Un essai de présentation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compétition TOUT-TERRAIN en France :: souvenirs du TT :: Les années 2000 :: Rallyes 2005 :: 02-04/09/2005 - Cimes :: Avant les Cimes 2005-
Sauter vers: